AU CŒUR DE L’ACTION • MAIN DANS LA MAIN
15 Novembre 2019
Crédit photo : ville de Bourg de Péage

Signature de la convention entre la ville, la Banque alimentaire et la Conférence SSVP de Bourg-de-Péage

Partenariat ville et associations solidiaires

Ensemble pour lutter contre le gaspillage

En juillet 2019, la ville de Bourg-de-Péage a obtenu le prix « fier de ma commune », dans la catégorie solidarité, des mains de François Baroin, président des maires de France, pour son initiative contre le gaspillage alimentaire.

Épaulée par la Conférence de Bourg-de-Péage, cette ville de la Drôme parvient à récupérer la nourriture non servie de deux cantines scolaires sur trois. En conjuguant les fruits de cette collecte aux achats de la Banque Alimentaire de la ville de Valence, la Conférence de Bourg-de-Péage permet ainsi de soutenir une soixantaine de familles en difficulté.
Ce projet est né en 2018 d’une proposition de Nathalie Nieson, maire de la ville. C’est par l’intermédiaire de la Banque Alimentaire Ardèche-Drôme, que Mme Nieson a été mise en contact avec la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Pour mettre en place cette démarche solidaire, le président de la Conférence, Norbert Maisonneuve, a pu en outre compter sur le soutien du Centre communal d’action sociale (CCAS).

Un travail d’équipe

Un diagnostic préalable a été effectué sur la consommation des denrées dans les écoles et la quantité d’aliments susceptibles d’être redistribués, notamment en termes de laitages et de fruits. Des équipements ont ensuite été fournis afin d’assurer les prélèvements des excédents alimentaires et la redistribution.
C’est le président de la Conférence qui transmet le planning de don, communiqué à la fois aux familles bénéficiaires et aux services municipaux. Aux jours définis, une récupération des dons conservés par les responsables des cantines est effectuée.
En bénéficient les foyers composés de familles nombreuses, de personnes seules, ainsi que des couples avec des enfants, ayant peu ou pas de revenus. Le rapport avec les familles est plutôt assuré par la Conférence qui accueille et distribue les colis alimentaires.

Une démarche en développement

Cette initiative est un exemple abouti de l’action de l’association dans le cadre social, où le partenariat avec les municipalités et les collectivités territoriales s’avère fructueux. En effet, à l’issue d’un premier bilan annuel positif en juillet 2019, le projet est appelé à se
développer, moyennant une plus grande mobilisation de bénévoles et de moyens de locomotion. Mme la maire évoque deux démarches possibles : un deuxième prélèvement par mois et une collecte établie dans le troisième restaurant scolaire de la ville pour élargir la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Adina Baray,
Vincentienne du Rhône

Précédent

Prochain

Share This