IL EST UNE FOI 

Annoncer la Bonne nouvelle nécessite du dialogue

Internet, réseaux sociaux, téléphones portables… L’informatique a envahi la société et nos vies. Cependant, comme les fractures sociale et sanitaire, la fracture numérique est une cause de précarité pour de nombreuses personnes qui ne peuvent communiquer et s’enfoncent dans la solitude. Or, l’être humain est fait pour communiquer : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul » (Genèse 2, 18).

En vivant de Jésus-Christ et comme Jésus-Christ

En vivant de Jésus-Christ et comme Jésus-Christ

La Bonne nouvelle est le cœur de la prédication évangélique, c’est la mission de l’Église, des chrétiens. Et chaque année, au cœur du temps liturgique, la fête de Pâques est le grand rappel de ce fondement du christianisme : la résurrection !

lire la suite
Sans les œuvres, la foi est morte

Sans les œuvres, la foi est morte

Depuis les tout premiers temps de l’Église, par le souffle de l’apôtre Jacques, il y a une certitude : la véritable foi se traduit par le service effectif des autres. Sans ce service, les plus belles protestations de foi ne sont que de vaines paroles, incantations vides.

lire la suite
À l’exemple de saint Joseph Servir dans l’espérance

À l’exemple de saint Joseph Servir dans l’espérance

L’espérance ! Combien nous désirons la vivre et la transmettre ! L’été, en général, réconforte le moral et favorise l’espérance. Un chrétien, un Vincentien doit vivre dans l’espérance et de l’espérance. Saint Pierre nous l’a dit : « Soyez toujours prêts à rendre compte de l’espérance. » La personne de saint Joseph nous aide à vivre cette vertu évangélique.

lire la suite
L’apostolat de la visite à la suite de la Vierge Marie

L’apostolat de la visite à la suite de la Vierge Marie

La spécificité des Vincentiens est la visite des personnes, des familles. Les pages de notre magazine développent cette primauté de la rencontre. Vincent de Paul et Louise de Marillac, Frédéric Ozanam, à la suite de sœur Rosalie, étaient sans cesse dans la rencontre des autres, des petites gens en particulier. Tout cela inspiré par le témoignage de la Vierge Marie se hâtant pour rencontrer Élisabeth.

lire la suite
Vivre la spiritualité vincentienne malgré la pandémie

Vivre la spiritualité vincentienne malgré la pandémie

Autour de nous, nous entendons des cris : « Va-t-on s’en sortir ? Où va-t-on ? Quel monde une fois le Covid-19 parti ? » Chrétiens, nous pouvons nous souvenir du bon pape Jean XXIII qui parlait des « signes » des temps. La pandémie nous oblige à réaliser que notre vie est fragile et que la vie selon l’Évangile est amour et fraternité.

lire la suite
Solitude et oubli d’autrui : tous un rôle à jouer

Solitude et oubli d’autrui : tous un rôle à jouer

Nous vivons un bouleversement général qui produit une fragilité généralisée de nos sociétés. Celles-ci ont perdu leurs cadres et repères. Sur ces questions de fragilité, nous sommes à l’articulation du sociétal et de l’individualisme, et une accentuation de la solitude dans nos vies.

lire la suite
Dieu sait !

Dieu sait !

Une vidéo circulait ces jours-ci : deux mains fébriles puisaient dans un stock de lettres de l’alphabet de quoi écrire à Dieu, effaçant aussitôt l’ébauche : « Cher Dieu… », « Je voudrais… », « Je Te prie… ». Et la réponse tombait du ciel en deux mots écrits : « Je sais ».

lire la suite
Oser être dans l’agir et le repos de Dieu

Oser être dans l’agir et le repos de Dieu

Notre mission est de « […] (servir) ceux qui sont dans le besoin […] », selon la Règle de la SSVP 1. Mais n’est-il pas paradoxal de parler de repos ? Percevons-nous parfois, des signes de découragement, de lassitude ?

lire la suite
Des signes d’espérance

Des signes d’espérance

Qu’est-ce qui est lumière dans nos ténèbres pour nous aujourd’hui et qui nous encourage à espérer ? N’est-ce pas le fait de se guérir mutuellement en faisant preuve de tendresse et d’attention, en s’intéressant aux autres, notamment aux plus démunis dans un monde souvent marqué par la violence et l’indifférence ?

lire la suite
Share This